manchette


manchette

manchette [ mɑ̃ʃɛt ] n. f.
• v. 1550; h. XIIe; dimin. de 1. manche
I
1Vx Garniture cousue ou adaptée au bas d'une manche.
Mod. Poignet à revers d'une chemise (cf. Poignet mousquetaire) ou d'un chemisier. « une grosse manchette ronde s'échappait de sa manche de jaquette » (Romains). Boutons de manchette.
Partie qui prolonge le gant au-dessus du poignet. crispin, rebras.
2Manche amovible qui protège la manche du vêtement. Des manchettes de lustrine.
3(1820) Sport Coup de manchette : coup de taille au poignet de la main qui tient le sabre, à l'escrime. — (XXe) Coup porté avec l'avant-bras, au catch. Placer une manchette. Passe de réception de volley-ball, effectuée avec les avant-bras ou les poignets, les mains étant jointes, dans un mouvement de bas en haut.
II(1765) Imprim. Addition marginale, note écrite en marge d'un texte. Texte, note en manchette.
(1901) Cour. Titre très large et en gros caractères, à la une d'un journal. Ne lire que les manchettes. « Le crieur s'avance au pas de course, la manchette du journal bien étalée sur sa poitrine » (Romains).

manchette nom féminin (de manche 2) Demi-manche servant à protéger le bas de la manche. Poignet à revers d'une chemise ou d'un chemisier, à quatre boutonnières que l'on réunit avec des boutons de manchette. Cercle rouge qu'on fait autour du poignet de quelqu'un, en le serrant fortement. Coup porté avec l'avant-bras, interdit dans la plupart des disciplines sportives. Titre(s) d'article(s) figurant en gros caractères dans la partie supérieure de la première page d'un journal. Note ou addition marginale dans un texte à composer. Garniture rembourrée au milieu de l'accotoir d'un siège. ● manchette (expressions) nom féminin (de manche 2) Manchette de garantie, synonyme de chemise de garantie. ● manchette (synonymes) nom féminin (de manche 2) Poignet à revers d'une chemise ou d'un chemisier, à quatre...
Synonymes :
Manchette de garantie
Synonymes :

manchette
n. f.
d1./d Garniture fixée aux poignets d'une chemise ou au bas des manches d'une robe. Boutons de manchettes.
d2./d Demi-manche destinée à protéger celle d'un vêtement. Manchettes de lustrine.
d3./d SPORT En lutte, prise à l'avant-bras; coup donné avec l'avant-bras.
d4./d IMPRIM Titre en gros caractères en première page d'un journal.

⇒MANCHETTE, subst. fém.
A.— MODE et INDUSTR. VESTIMENTAIRE
1. Ornement de dentelle, de batiste ou de mousseline s'ajustant aux poignets d'une chemise. Manchettes de dentelle (Ac. 1835-1935). Monsieur le comte, dit gaiement Albert en rajustant sa cravate et ses manchettes (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 549). Et, ouvrant ses deux grands bras couverts de manchettes jusqu'aux coudes, il embrasse le prétendu Villareal (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1857, p. 43).
2. Poignet fixe ou amovible qui termine la manche d'une chemise ou d'un chemisier. Manchettes de celluloïd. Une paire de manchettes (Ac. 1935). Busquet, homme à lunettes et à manchettes bouillonnées (GONCOURT, Journal, 1856, p. 259). Elle acheva sa chemise d'homme, dont elle épingla les manchettes et le col (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 551) :
1. Elle sentit bientôt une manchette empesée avançant le long de sa cuisse et de grands doigts qui cherchaient à emprisonner sa rotule.
DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 79.
P. anal. Il était accompagné d'un caniche (...) tondu en lion, avec des manchettes de poil aux quatre pattes (COPPÉE, Contes en prose, 1882, p. 310).
3. En partic.
a) Boutons de manchette.
b) Pantalon à manchettes. Pantalon oriental dont le bas se termine par une sorte de tube de toile qu'on serre à la cheville. Une redingote très-courte lui formait une tunique grecque moderne qui laissait voir un pantalon de batiste à manchettes brodées et les plus jolies pantoufles turques (BALZAC, Béatrix, 1839, p. 91). Ah! si Divonne avait su (...) que des jupons de surah, des pantalons à manchettes empliraient les tiroirs de la commode Empire (A. DAUDET, Sapho, 1884, p. 47).
c) Demi-manche amovible qu'on porte pour protéger le bas des manches lorsqu'on travaille. Synon. garde-manche. Les ouvrières qui restaient encore défirent leurs manchettes de lustrine (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 13).
d) Partie qui prolonge le gant au dessus du poignet. Synon. crispin. Leurs poètes pénitents avaient un chapeau à plumes, des gants à manchettes et une longue cape (A. FRANCE, Vie littér., 1891, p. 316). Gants en caoutchouc (...). En feuille anglaise vulcanisée, sans manchette, avec manchette et avec avant-bras (Catal. d'instruments lab. [Prolabo], 1932, p. 168).
e) Manchette (de bottes, de guêtres) (vx). Pièce de toile s'adaptant entre le haut des bottes et la culotte de manière à former une genouillère. J'avais envoyé chercher chez moi (...) des manchettes de bottes et des éperons brisés dont j'ai conservé l'usage (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p. 96) :
2. ... des bottes serrées autour de la jambe avec la manchette de linge noir retombant sur le retroussis, un large rabat sans broderie (...), tel était le costume du beau monsieur de Bois-Doré.
SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t. 2, 1857, p. 168.
f) Domaine milit. Manchette d'épée, de sabre. Morceau d'étoffe placé entre la garde et l'entrée du fourreau en guise de garniture. (Dict. XIXe et XXe s.).
g) Arg., vx. Menottes. Synon. poucettes. Les manchettes! les manchettes! s'écrièrent alors plusieurs condamnés (...). Le commissaire ordonna les poucettes, et un cri général de : Vive le commissaire! sanctionna l'acte de sévérité (ALHOY, Bagnes Rochefort, 1830, p. 169).
h) Pop., vx. Chevalier de la manchette. Inverti, pédéraste. (Dict. XIXe et XXe s.).
B.— 1. Pop. Rougeur, brûlure du poignet obtenue notamment en serrant fortement autour du poignet deux doigts que l'on tourne (Dict. XIXe et XXe s.). L'apprentie finissait les fers sur ses torchons et sur ses bas (...). Mais elle empoigna celui-là si maladroitement, qu'elle se fit une manchette, une longue brûlure au poignet (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 512).
2. Domaine du sport (catch). Coup donné au visage avec l'avant-bras replié. Donner une manchette. Et rien n'est plus spectaculaire qu'un assaut mené par Arnoux, avec ses « manchettes » et ses « ciseaux » inattendus (L'Œuvre, 18 juill. 1941). Comme il me chargeait à fond, je lui ai placé une manchette en contre. Ça l'a immobilise un instant (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 45) :
3. Une belle cascade de croche-pieds, de torsions d'orteils, de morsures de phalanges, de manchettes à la nuque, de coups de genoux au foie et même un peu plus bas sous les apparences d'une partie de catch : une vraie bataille de rue!
VIALAR, Bon Dieu, 1953, p. 111.
3. ESCR. Coup de manchette. Coup de taille au poignet. (Dict. XIXe et XXe s.).
C.— MAR., vx. Bout de cordage attaché au mât et terminé par une boucle destinée à retenir les cordages tenant les voiles de manière qu'ils ne tombent pas trop bas lorsqu'ils mollissent (Dict. XIXe et XXe s.). Synon. chambrière. Manchette du grand bras (BONN.-PARIS 1859).
D.— CHIR. Portion de peau munie du tissu cellulo-adipeux sous-jacent, que le chirurgien dissèque puis relève en manchette lors d'une amputation avant de l'appliquer sur le moignon de manière qu'il se cicatrise plus rapidement. (Dict. XIXe et XXe s.).
E.— 1. IMPR. Addition imprimée dans la marge d'un texte. Synon. marginale (vx). Ouvrage à manchettes. Il n'y a pas de manchettes dans ce livre (Ac. 1935). Les notes marginales, également appelées additions marginales ou manchettes sont autant de sous-titres secondaires placés en marge et vis-à-vis du texte dont elles énoncent l'esprit (E. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 229).
2. JOURN. Titre en gros caractères figurant à la première page d'un journal. Faire la manchette; manchette publicitaire. Le journal portait une manchette énorme. Elle lut ces mots : « Chute du ministère » (A. FRANCE, Anneau améth., 1899, p. 365). Une manchette énorme la surmontait [une photographie] de ses lettres majuscules, noires et grasses (ARNOUX, Double chance, 1958, p. 217) :
4. Il se baissa pour nouer ses lacets de souliers. Il cherchait à lire, par en dessous, les manchettes de la première page.
SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 11.
F.— TAPISS ,,Partie rembourrée de l'accotoir d'un fauteuil`` (FONT. 1974).
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) XIVe s. [ms.] « manche d'un habit » (Extrait du ms. ds Nouveau Recueil de Contes, éd. Jubinal, II, 130, note 1); b) 1551 « ornement qui termine la manche de la chemise » (Minutes Notaires Yonne, 20 ds IGLF); p. anal. 1839 (BALZAC, loc. cit.); c) 1784 manchettes de bottes (Bull. Soc. Arch. Charentes, 1911, LXXXII ds IGLF); d) 1932 « partie qui prolonge le gant au-dessus du poignet » (Catal. instrum. lab. [Prolabo]); 2. p. anal. a) 1722 « partie rembourrée d'un accotoir » (Inv. du Château de Versaille ds HAVARD t. 3); b) 1765 terme d'impr. (Encyclop.); 1899 terme de journalisme (FRANCE, loc. cit.); c) 1819 « cercle rouge que l'on fait au poignet en le serrant » (BOISTE); d) 1840 terme d'escrime coup de manchette (Ac. Compl. 1842). Dér. de manche2; suff. -ette(-et). Fréq. abs. littér. :290. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 239, b) 476; XXe s. : a) 459, b) 497. Bbg. DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 324. — QUEM. DDL t. 16.

manchette [mɑ̃ʃɛt] n. f.
ÉTYM. 1606; manchete « manche d'habit », v. 1193; dimin. de 1. manche.
———
I
1 Anciennt. Garniture cousue ou adaptée au bas d'une manche. || Une paire de manchettes. || Manchettes de chemise en dentelle. || Col et manchettes de percale (→ Linge, cit. 6). || Manchettes de deuil. Pleureuse.Mod. et cour. Poignet à revers, fixe ou amovible, d'une chemise d'homme. Poignet. || Manchettes de toile. || Manchettes empesées, glacées. || Boutons de manchettes.
0.1 (…) il y avait aux manches de la veste de Monsieur, ainsi qu'à celles de la robe de Madame, une vieille paire de manchettes cousues après l'étoffe, et que je lavais tous les Samedis au soir (…)
Sade, Justine…, t. I, p. 30.
1 Quelques esprits superficiels s'obstinent à voir dans Buffon l'écrivain poudré et à manchettes; ils ne sortent pas des anecdotes sur Montbard, et ils en sont restés sur son compte aux plaisanteries de d'Alembert ou de Rivarol (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 10 avril 1854.
2 (…) une grosse manchette ronde, fermée par un gros bouton de nacre rond, et pareille à un pot de pharmacie, s'échappait de sa manche de jaquette.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XXII, p. 288.
3 Pauline suivait à pied la longue rue (…) son costume de drap sombre garni d'un haut col et de manchettes de batiste blanche (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 190.
Partie qui prolonge le gant au-dessus du poignet. || Des gants à manchettes brodées (→ Crispin).
(1726). Loc. Chevalier de la manchette : homosexuel (→ 1. Être, cit. 80, Rousseau).
2 (1812). Fausses manches qui protègent un vêtement. || Des manchettes de lustrine (on a dit aussi garde-manche).
(XXe; avec infl. de 2. manche). Garniture en papier blanc découpé que l'on place sur les manches des côtelettes et des gigots.
(XXe). Techn. Couronne de papier assemblant un bout-filtre au corps de la cigarette.
3 (1800). Fam. Menottes.
(1829). Marque sur un poignet qui a été serré, blessé.
4 Clémence lui passa son fer; l'apprentie (…) empoigna celui-là si maladroitement, qu'elle se fit une manchette, une longue brûlure au poignet.
Zola, l'Assommoir, t. I, V, p. 187.
4 (1722). Rembourrage garni d'étoffe au milieu des accotoirs ou des bras de fauteuil.
Techn. || Manchette de garantie : couche de maçonnerie servant de protection.
5 (1840). Escrime. || Coup de manchette : coup de taille au poignet de la main qui tient le sabre.(XXe). Lutte. || Une manchette : un coup donné avec l'avant-bras.
———
II
1 (1765). Imprimerie. Addition marginale, note écrite en marge d'un texte, à gauche ou à droite. || Texte, note en manchette.
5 Les imprimeurs appellent un ouvrage à manchettes un manuscrit dont les marges sont chargées d'additions.
Encycl. (Diderot), art. Manchette.
2 (1878). Cour. Titre très large et en gros caractères, à la première page d'un journal. || La manchette évoque généralement le fait, l'événement considéré comme le plus important de la journée. || Lire (1. Lire, cit. 23) d'abord la manchette. || Manchettes des éditions spéciales (→ Arborer, cit. 7).
6 Le crieur s'avance au pas de course, la manchette du journal bien étalée sur sa poitrine.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XXIII, p. 304.
7 C'était le Petit Niçois, Odette Delorme voyait la manchette en gros caractères : « Du sang-froid », et, en s'appliquant, elle put déchiffrer le sous-titre : « M. Chamberlain adresse un message à Hitler ».
Sartre, le Sursis, p 24.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MANCHETTE (J.-P.) — MANCHETTE JEAN PATRICK (1942 1995) Le père de l’expression «néo polar», né en 1942, enseigne d’abord le français en Grande Bretagne. Il devient traducteur, puis publie, en 1971, L’Affaire N’Gustro , qui traite de la corruption des milieux… …   Encyclopédie Universelle

  • Manchette — Manchette, so v.w. Bezoarhorn 1) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • manchette — /fr. mãˈʃ0t/ [vc. fr., «polsino», dim. di manche «manica»] s. f. inv. 1. (di libro) fascetta pubblicitaria 2. (edit.) menabò …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • manchette — Manchette. s. f. Ornement fait de toile, de dentelle qu on porte au poignet. Paire de manchettes. ces manchettes sont trop hautes, trop grandes, ont trop de hauteur, ont trop de tour. manchettes simples. manchettes doubles. manchettes à dentelle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Manchette — Jean Patrick Manchette (* 19. Dezember 1942 in Marseille; † 3. Juni 1995 in Paris) war ein französischer Schriftsteller und Journalist, der insbesondere als Krimiautor und Kritiker von Kriminalromanen bekannt ist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und… …   Deutsch Wikipedia

  • manchette — (man chè t ) s. f. 1°   Ornement fait de mousseline, de batiste, de dentelle qui s attache au poignet de la chemise des hommes. •   Jamais d un assez long sommeil Je n ai dormi sur le Parnasse, Pour me trouver, à mon réveil, Salué du nom de poëte …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Manchette — A manchette is a term used to describe a sleeve or glove covering the hand or forearm or as a printing term to describe a vertical heading within a newspaper or similar publication. This term comes to English from the original French word… …   Wikipedia

  • Manchette — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Manchette », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot manchette peut désigner : une… …   Wikipédia en Français

  • manchette — n. [F. manchette, cuff] (NEMATA) Line of demarcation between the cheilostome and esophastome; nema s collar; sleeve …   Dictionary of invertebrate zoology

  • manchette — man·chet·te s.f.inv. ES fr. {{wmetafile0}} 1. TS giorn. spazio, spec. di contorno rettangolare, posto ai lati della testata, che evidenzia le notizie più importanti o inserzioni pubblicitarie | il testo evidenziato 2. TS pubbl., edit. fascetta… …   Dizionario italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.